Livré à domicile en 1 à 3 jours ouvrables Livraison gratuite à partir de 49 € (jusqu'à 59 kg)* Retours gratuits Retrait dans > 200 magasins

La culture des pommes de terre de A à Z

Les pommes de terre sont à la base de délicieuses recettes : frites, purée, croquettes, grenailles en robe des champs ou simplement de délicieuses pommes de terre cuite à l’eau. Le choix est vaste ! De plus, la saveur des pommes de terre cultivées au jardin est incomparable ! Bonne nouvelle : faire pousser des pommes de terre au potager est on ne peut plus simple. Avec une bonne préparation et quelques conseils pratiques, vous profiterez bientôt d’une généreuse récolte de pommes de terre.

Essayez différentes variétés de pommes de terre

Il existe une vaste gamme de pommes de terre. Essayez les variétés qui vous tentent et découvrez celles que vous préférez.

Notre sélection de pommes de terre :

Pour tous les jours

Pour la purée

Pour les gratins

Pour les frites

Charlotte

Bintje

Eersteling rouge

Première

Outre les variétés traditionnelles, Aveve vous propose également des pommes de terre spéciales pour les gourmets. Laissez-vous tenter par la saveur unique de variétés telles que la Belle de Fontenay, la Vitelotte et le topinambour.

Image de différentes variétés de pommes de terre réunies sur une table - Aveve

Cultiver des pommes de terre en pleine terre

Vous pouvez planter les pommes de terre précoces en pleine terre dès le mois de mars. Pour assurer une bonne récolte, procédez étape par étape.

Voici comment planter des pommes de terre au potager ou sous serre :

Étape 1 : faites prégermer les pommes de terre

Laissez d’abord prégermer les pommes de terre à planter dans une boîte à œufs ou dans une petite caisse en bois avant de les mettre en terre. Les pommes de terre produisent alors des germes courts et fermes. Elles gagnent ainsi jusqu’à 2 semaines de croissance.

  • Mettez la boîte dans un endroit frais, à environ 10 °C.
  • Pour germer, les pommes de terre apprécieront un endroit baigné de lumière naturelle, mais à l’abri du soleil direct.
  • Nous vous conseillons de jeter les tubercules qui ne germent pas. Vous évitez ainsi les champignons et les virus.
  • Vous pouvez planter vos pommes de terre dès que leurs germes mesurent 1 à 2 cm.

Étape 2 : préparez le sol

La préparation de la terre garantit un substrat propre et sain pour vos pommes de terre. Vous donnez ainsi les meilleures chances de réussite à vos plants.

Image de pommes de terre germées - Aveve

Étape 3 : plantez les pommes de terre

Vous avez correctement préparé votre sol ? C’est maintenant le moment de planter les pommes de terre.

  • Tracez des sillons dans la terre ou faites des trous de plantation de 5 cm de profondeur.
  • Maintenez une distance de 30 à 40 cm entre les trous de plantation.
  • Plantez vos pommes de terre de façon à créer une belle ligne droite. Si nécessaire, aidez-vous d’une corde de plantation (cordeau). Dans un terreau aéré, il est préférable de faire des trous de plantation un peu plus profonds, jusqu’à 10 cm. Plantez à une profondeur permettant de faire disparaître toute la pomme de terre dans le sol. Assurez-vous que les germes soient également sous terre.
  • Déposez un plant de pomme de terre dans chaque trou. Recouvrez les pommes de terre de substrat sans tasser le sol.
  • La distance idéale entre les rangs est de 60 à 70 cm.
  • Si nécessaire, couvrez les pommes de terre avec une toile ou un voile d’hivernage et de la paille pour les protéger du gel nocturne.

Image d’un rang de plants de pommes de terre - Aveve

Étape 4 : buttez les pommes de terre

Vos plantes vont maintenant commencer à pousser. De temps en temps, vous ajouterez de la terre pour couvrir vos pommes de terre. C’est ce qu’on appelle le « buttage ».

  • Dès que les tiges atteignent 15 cm au-dessus du sol, remontez la terre des rangs.
  • Surélevez le sol de chaque rang de plantation de 15 cm. En recouvrant les jeunes pousses de substrat, vous encouragez les plantes à former des racines et des tubercules sous terre.
  • Après 4 semaines, vous remonterez à nouveau le sol d’environ 20 cm.
  • Répétez une nouvelle fois l’opération 3 à 4 semaines plus tard.
  • Lorsque vous buttez les pommes de terre, ajoutez un peu de potassium. Le potassium est excellent pour la structure des cellules de vos plantes, qui gagnent en robustesse.

En recouvrant bien vos tubercules de terre, vous les protégez du soleil. C’est important, car les pommes de terre exposées à la lumière du soleil ont tendance à verdir.

Étape 5 : entretenez vos plants

Les pommes de terre n’ont pas besoin de grand-chose pour bien pousser.

  • Arrosez régulièrement vos plantes. Maintenez toujours le sol légèrement humide.
  • Un bon arrosage permet également d’éliminer l’excès de sel. Vos plants de pommes de terre se développent mieux dans un sol à faible salinité.
  • Les pommes de terre sont des plantes gourmandes. Donnez-leur le bon engrais. L’engrais Aveve pour légumes et fruits a la composition idéale pour vous assurer une bonne récolte.
  • Vos plants sont attaqués par le mildiou ? Traitez-les avec du Proxanil Garden d’Edialux ou du Matix de Protect Garden. Suivez toujours scrupuleusement les instructions lors de l’utilisation de produits phytosanitaires ou demandez conseil à un membre du personnel d’Aveve.

Étape 6 : arrachez les pommes de terre

Arracher les pommes de terre n’est pas bien compliqué. Voici comment récolter vos pommes de terre :

  • Récoltez lorsque les tiges aériennes ont séché.
  • Utilisez une fourche pour remonter la terre sous la plante. Ce faisant, essayez de ne pas abîmer les pommes de terre.
  • Laissez les pommes de terre sur le sol pendant un moment pour leur permettre de sécher.

Image de plants de pommes de terre en cours d’arrosage - Aveve

Quand planter les pommes de terre ?

Quand lancer la culture des pommes de terre ? Les premières pommes de terre de semence sont disponibles dans nos magasins Aveve à partir de la mi-février. Plantez vos rangs de pommes de terre précoces à partir du mois de mars au potager ou sous serre. Veillez toutefois à les protéger du gel à l’aide d’une toile de jardinage ou de paille. Les variétés semi-précoces et tardives se plantent en avril ou en mai.


Échelonnez votre récolte en optant pour des pommes de terre précoces et tardives

Il est très facile d’étendre la période de récolte. Plantez à la fois des variétés de pommes de terre précoces, semi-précoces, semi-tardives et tardives.

  • Une variété précoce peut être récoltée après 90 à 100 jours.
  • Une variété tardive sera récoltée après 150 à 180 jours.

En cultivant diverses variétés de pommes de terre, vous étalez votre période de récolte de juin à octobre. Bon à savoir : les pommes de terre précoces sont moins sensibles au mildiou, car on les récolte plus rapidement.

Est-il possible de cultiver des pommes de terre en hiver ?

Vous pouvez aussi planter des pommes de terre en automne et les cultiver en hiver.

Les pommes de terre d’hiver…

  • germent et poussent plus vite.
  • peuvent donc être récoltées plus rapidement.
  • sont moins sensibles aux maladies.
  • qui hivernent dans le sol produisent des germes robustes.

Faites toutefois attention si vous cultivez des pommes de terre en hiver, car une période de fortes gelées tuerait tous vos plants. Protégez vos plantes avec de la paille ou faites-les pousser dans un sac de culture ou une jardinière sur une table sous serre.

Image de différentes variétés de pommes de terre - Aveve

Arracher les pommes de terre

L’arrachage des pommes de terre est un travail très simple. Nous vous avons concocté un petit résumé pratique. Il existe différentes variétés de pommes de terre, et le moment de la récolte dépend de la variété plantée.

Voici quelques conseils pour l’arrachage des pommes de terre :

  • Lorsque les tubercules sont prêts à être récoltés, le feuillage devient jaune et dépérit en quelques semaines.
  • Cessez d’arroser et attendez 2 semaines.
  • Arrachez d’abord un plant pour voir si vos pommes de terre sont prêtes pour la récolte.
  • Vos pommes de terre sont à maturité ? Vous pouvez alors aussi récolter les autres plants.
  • Les tubercules sont trop petits ? Laissez-les encore sous terre pendant quelque temps.

Quand faut-il arracher les pommes de terre ?

Comme vous le savez déjà, il existe des variétés de pommes de terre précoces, semi-précoces, semi-tardives et tardives.

  • Les variétés précoces se récoltent après 90 à 100 jours.
  • Quant aux variétés tardives, vous les récoltez après 150 à 180 jours.

Combien de pommes de terre pouvez-vous espérer ? Les variétés précoces donnent environ 1 kg de pommes de terre par plant. Les variétés tardives sont en général encore plus productives avec une récolte de 1,5 à 2 kg par plant.

  • Les variétés précoces se récoltent de juin à août.
  • Les variétés semi-précoces d’août à septembre.
  • Les variétés semi-tardives de fin août à fin septembre.
  • Et les variétés tardives de fin septembre à mi-octobre.

Envie de déguster de savoureuses pommes de terre primeur ? C’est encore une autre possibilité. Ces jeunes pommes de terre récoltées avant leur complète maturité sont un régal. Arrachez les premières pommes de terre dès la dixième ou la onzième semaine. À ce stade, les feuilles de la plante sont encore vertes et les pommes de terre toutes petites. Mais elles sont déjà délicieuses !

  • Grattez la peau sous le robinet. Elle est encore très fine.
  • Vous pouvez également laisser la peau des pommes de terre. Elle regorge de fibres et vous assure de ne pas perdre les précieuses vitamines solubles des tubercules lors de la cuisson à l’eau. Contentez-vous de brosser la peau des pommes de terre avant de les cuire (à l’eau, à la poêle ou au four).

Image de jeunes pommes de terre - Aveve

Comment arracher les pommes de terre ?

Récoltez vos tubercules à l’aide d’une fourche spéciale à pommes de terre. Celle-ci est légèrement plus petite et plus courte qu’une fourche ordinaire.

  • Plantez la fourche sous le plant et soulevez-le tout entier en un seul mouvement. Faites attention à ne pas piquer dans les pommes de terre.
  • Secouez le plant déraciné pour faire tomber le substrat.
  • Assurez-vous d’avoir déterré toutes les pommes de terre. Si vous en oubliez dans le sol, elles pousseront pendant l’hiver, perturbant ainsi tous vos plans de rotation des cultures. Ces plants non désirés sont eux aussi sensibles au mildiou, qu’ils transmettront à vos autres cultures de pommes de terre et de tomates.
  • Laissez vos pommes de terre sécher un moment.
  • Arrachez toujours les derniers tubercules avant les gelées.

Dans un pot ou un sac de culture, la récolte des pommes de terre se fait simplement à la main.


Quelques astuces pour récolter des pommes de terre plus longtemps

Ça y est, vous avez attrapé le virus de la culture des pommes de terre ? Alors, c’est le moment d’essayer de prolonger la période de récolte et d’estimer la quantité de pommes de terre.

Chaque variété de pommes de terre a sa propre période de croissance. Il existe des variétés précoces, semi-précoces, semi-tardives et tardives. Pour profiter plus longtemps de ces délices dans votre assiette, nous vous conseillons de cultiver des variétés précoces et tardives.

Conserver les pommes de terre

Les pommes de terre se conservent jusqu’à plusieurs mois. Vous pourrez manger des tubercules de votre propre récolte jusqu’en février ou mars. Ensuite, la saveur se détériore.

  • Conservez vos pommes de terre dans un sac de jute, une caissette ou un cageot.
  • Mettez vos pommes de terre dans un endroit sombre, frais et sec. Si vous les laissez à la lumière et à la chaleur, elles risquent de germer et de se ratatiner.
  • Protégez-les de l’humidité et du gel, car ces conditions feraient pourrir vos précieux tubercules. Mettez vos pommes de terre dans une caissette avec des sacs de jute pour les protéger du gel. Ou conservez-les à l’intérieur de la maison dans un placard sombre.
  • En janvier, vos pommes de terre produiront de nouveaux germes. Éliminez-les dès que possible afin de préserver la saveur de votre production.

Image de pommes de terre dans une petite caisse - Aveve

Quatre conseils pour une bonne récolte de pommes de terre

Voici encore quelques conseils pour réussir votre récolte de pommes de terre :


1. Utilisez des pommes de terre de semence

Les pommes de terre commercialisées pour la consommation ont souvent été traitées avec des inhibiteurs de germination. Vous disposez ainsi de plus de temps pour les manger avant qu’elles ne commencent à germer. Mais ce traitement les rend évidemment moins adaptées à la culture.

  • Pour réussir votre propre culture, mieux vaut utiliser des pommes de terre de semence.
  • En effet, ces pommes de terre ne sont pas traitées avec des inhibiteurs de germination. Elles germent très facilement et vous donnent donc de bien meilleures chances d’obtenir une bonne récolte.
  • De plus, les risques de maladies du sol sont moindres si vous utilisez des pommes de terre de semence.

2. Prenez soin de vos pommes de terre

Dès que les premières feuilles apparaissent sur vos plants de pommes de terre, donnez de l’engrais Aveve pour légumes et fruits. Distribue