Livré à domicile en 1 à 3 jours ouvrables Livraison gratuite à partir de 49 € (jusqu'à 59 kg)* Retours gratuits Retrait dans > 200 magasins

Mode d’emploi pour vous débarrasser des nuisibles au jardin

Il existe plusieurs méthodes pour chasser les visiteurs indésirables de votre jardin. En effet, selon que l’intrus est un renard ou une taupe, vous ne vous y prendrez pas de la même manière. Découvrez tous nos trucs, astuces et conseils pratiques pour combattre les nuisibles, les chasser et les garder loin de chez vous.

Quand faut-il intervenir ?

Deux situations doivent vous inciter à agir : soit lorsque vous êtes face à une véritable invasion de nuisibles, soit lorsqu’un seul visiteur indésirable est responsable de nombreuses nuisances. Certaines espèces problématiques vivent en groupes importants. Pensez aux rats et aux souris qui vivent ensemble jusqu’à former une structure sociale à part entière. D’autres animaux ont leur propre territoire, comme la taupe, le renard et la fouine.

Vous pouvez combattre les nuisibles, ou simplement les chasser. Pas question d’éliminer les visiteurs indésirables comme les renards, les chats, les chiens et les fouines. Vous les chassez simplement hors de votre jardin. De manière générale, il est toujours préférable de vous contenter d’éloigner les nuisibles de chez vous, parce que cette méthode est à la fois respectueuse de l’environnement et des animaux. Il existe plusieurs méthodes efficaces pour chasser les visiteurs indésirables de votre jardin.

Comment se débarrasser des nuisibles ?

Plusieurs solutions s’offrent aux personnes qui souhaitent combattre des nuisibles ou leur faire plier bagage. Face à un problème de visiteurs indésirables, il importe d’intervenir immédiatement afin d’éviter l’accumulation des nuisances.

Alors comment éliminer les nuisibles ?

  • L’identification est la première étape cruciale du processus visant à éliminer ou chasser les nuisibles. À quel animal avez-vous affaire ? Les différents visiteurs indésirables laissent chacun des indices caractéristiques. Par exemple, vous reconnaîtrez les taupes à la présence de monticules de terre typiques et les renards à leurs excréments et à l’odeur de leur urine au jardin.
  • Une fois que vous savez de quels nuisibles il s’agit, vous pouvez tester différentes méthodes pour chasser les visiteurs indésirables de votre jardin. Par exemple, vous chasserez certaines espèces au moyen d’appareils à ultrasons combinés à des flashs lumineux et à des odeurs perçues comme désagréables, voire effrayantes, par les animaux en question. N’oubliez pas que les diverses méthodes sont spécifiques à l’espèce animale.
  • Appliquez des méthodes écologiques et respectueuses des animaux pour lutter contre les nuisibles et les éloigner de chez vous. Vous faites face à une véritable invasion ? Dans ce cas, mieux vaut faire appel à un expert.
  • La lutte contre les nuisibles au jardin permet aussi d’éviter la présence de certains insectes. Par exemple, les mouches se rassemblent en grand nombre sur les excréments laissés par les visiteurs indésirables. Les moyens employés pour combattre les insectes sont différents de ceux utilisés pour lutter contre les nuisibles. Dans le cas des insectes, choisissez des insecticides de qualité et sans danger, qui préservent l’environnement.

Taupinières - Aveve

Combattre les nuisibles soi-même ou faire appel à la commune ?

Il est tout à fait possible de lutter vous-même contre les nuisibles et de les tenir à l’écart de votre jardin. Dans certains cas, cependant, vous aurez besoin de l’aide d’un expert. Vous demanderez par exemple l’intervention d’un professionnel si vous êtes face à une véritable invasion. Vous pouvez faire appel à un spécialiste de la lutte contre les nuisibles en passant par le Service Environnement de votre commune. Par ailleurs, vous pouvez chercher par vous-même un professionnel actif dans votre région.

Quel budget prévoir pour la lutte contre les nuisibles ? Les coûts dépendent de votre situation personnelle et du spécialiste de la lutte contre les nuisibles auquel vous faites appel. Ce professionnel vérifiera à quelle espèce vous avez affaire et estimera l’importance de la population. Grâce à cette analyse, il sera en mesure de déployer des moyens adéquats pour combattre efficacement les nuisibles en question. En moyenne, le coût pour éliminer les nuisibles avec l’aide d’un expert est de 100 euros.

Professionnel de la lutte contre les nuisibles – Aveve

Lutter contre les rats et les souris

Les rats et les souris causent beaucoup de nuisances au jardin. Ces petits rongeurs s’attaquent aux outils de jardinage, aux matériaux d’isolation, aux murs et à tout aliment trouvé sur leur chemin. Les rats se distinguent des souris par leur plus grande taille, leur queue plus épaisse et leur museau caractéristique. Les espèces les plus courantes sont le rat d’égout, le rat noir et la souris grise.

Rats et souris causent à peu près les mêmes problèmes. Alors comment savoir si vous avez affaire à l’un ou l’autre de ces animaux ? Ce sont surtout leurs déjections qui les trahissent. Vous trouvez de petites crottes de maximum un demi-centimètre éparpillées un peu partout ? Il s’agit alors très probablement de souris. Les rats produisent des excréments foncés et allongés, en tas ou vaguement dispersés.

Quels sont les indices de la présence de rats et de souris ?

  • déjections (allongées et en forme de grains de riz)
  • dégâts et matériaux rongés
  • bruits de grattage
  • présence de nids de rats ou de souris
  • petits trous dans les murs et les cloisons
  • traces de passage (chemins constamment empruntés)
  • empreintes de pattes et de queue
  • taches de graisse
  • odeur piquante d’ammoniaque

Diverses méthodes s’offrent à vous pour combattre les rats et les souris. Dans votre magasin Aveve, vous trouverez par exemple des cages de capture respectueuses des animaux, qui vous permettent de les attraper vivants et de les redéposer ailleurs. Il existe aussi des pièges électriques pour éviter de causer des souffrances inutiles.

Chasser les fouines

La fouine est un animal magnifique et hors du commun, mais ce prédateur à la silhouette élancée ronge malheureusement les câbles électriques et fait beaucoup de bruit s’il s’installe dans votre grenier, remise ou garage. La lutte contre le nuisible qu’est la fouine se limite à la faire fuir. Vous ne pouvez pas la tuer, car c’est une espèce protégée. Comment savoir qu’une fouine a établi ses quartiers chez vous ?

  • bruits dans les greniers, entre les murs et dans les remises
  • restes de proies, comme des coquilles d’œufs et des animaux morts
  • excréments de forme allongée et odeur d’urine
  • câbles de voiture rongés
  • traces de morsures dans des matériaux tendres
  • réserves de nourriture à proximité des cachettes de l’animal
  • empreintes laissées au sol
  • traces noires et grasses sur la façade jusqu’au toit
  • trous dans les toits et les plafonds
  • matériaux d’isolation rongés

c93dd987-dfd5-4eab-9fdb-a67f00783989.jpeg

Dans le cas de la fouine, il est important de boucher tous les trous et de fermer tous les accès possibles. En effet, cet animal se faufile dans les fentes et interstices pour venir se réfugier au chaud à l’intérieur. Commencez par faire fuir cet hôte indésirable en plaçant des appareils à ultrasons et en pulvérisant un spray spécial anti-fouine. Ensuite, lorsque vous avez la certitude que toutes les fouines ont quitté leur cachette, il ne vous reste plus qu’à fermer tous les trous et toutes les fentes.

Lutter contre les taupes

Les taupinières sont la hantise de tout jardinier. En effet, la taupe a le chic pour anéantir une pelouse immaculée en un rien de temps. Pourtant, cette petite fouisseuse est très utile pour votre jardin. Les taupes aèrent le sol et améliorent le drainage. Bien qu’elles fassent parfois disparaître l’une ou l’autre plante (à fleurs), elles donnent aussi un grand coup de pouce à la croissance d’autres végétaux.

Saviez-vous que les taupes sont très territoriales ? Si des taupinières ponctuent votre jardin, il y a de fortes chances pour qu’elles soient toutes le fait d’un seul individu. Souvent, vous pouvez donc vous permettre de ne pas chasser directement la petite fouisseuse. La meilleure approche consiste encore à apprendre à vivre avec les taupinières et à les aplatir systématiquement. Autre bonne nouvelle : la période pendant laquelle les taupes créent ces monticules est très courte.

2fb06591-adcc-4aba-bd48-a5b60156a681.jpeg

Vous chasserez aisément l’intruse au moyen d’appareils à ultrasons et en répandant des odeurs qui lui déplaisent. Face à tant d’inconfort, le petit mammifère, doté d’une bonne ouïe et d’un excellent odorat, aura tôt fait de quitter son réseau de galeries.