Livré à domicile en 1 à 3 jours ouvrables Livraison gratuite à partir de 49 € (jusqu'à 59 kg)* Retours gratuits Retrait dans > 200 magasins

Les pots et jardinières sur la terrasse

Les pots et les jardinières se déclinent en plusieurs formes, tailles et matériaux. Du plastique et de la terre cuite au Ficonstone ou au Fiberclay. Afin de faciliter votre choix, voici la liste des avantages et des inconvénients de chacun d’eux !

Avantages et inconvénients des pots et bacs en plastique

Les pots et jardinières en plastique se déclinent dans une variété de dimensions et de types : des pots en plastique élancés aux pots et jardinières décoratifs massifs. Très légers, ces pots présentent également l’avantage de ne pas se briser lorsqu’il gèle. Par ailleurs, ils retiennent aussi plus longtemps l’humidité ce qui vous permet d’arroser moins souvent les plantes qui s’y trouvent. Cela représente bien entendu un avantage par temps sec et chaud, mais quand il pleut abondamment, vérifiez que le pot ne se remplit pas. Les racines risqueraient en effet de pourrir au fil du temps. Dès lors, veillez à assurer un bon drainage. Dans ce cadre, la meilleure solution consiste à forer des trous de drainage sous le pot et de le mettre sur pied lors des longues périodes de pluie afin que l’eau s’évacue correctement. Gardez également à l’esprit que les pots en plastique noirs deviennent très chauds lorsqu’ils se trouvent au soleil : ces fortes températures sont nocives pour les racines comme pour les plantes en pot.

Avantages et inconvénients des pots en terre cuite

Les pots en terre cuite ont un caractère neutre et intemporel. La terre cuite est un matériau respirant, ce qui permet un plus grand apport d’oxygène au niveau des racines et une évaporation plus rapide de l’eau présente dans la terre que dans le cas d’un port en plastique. C’est la raison pour laquelle le pot en terre cuite réduit le risque de pourriture des racines. L’inconvénient, c’est que lorsqu’il fait sec, la terre se dessèche plus rapidement et les plantes doivent donc être arrosées plus fréquemment. La meilleure solution consiste à mettre des plantes aromatiques méditerranéennes dans des pots en terre cuite, par exemple le thym, l’origan, la sauge et le romarin, car elles préfèrent une terre un peu plus sèche. Les Pelargoniums, mieux connus sous le nom de géraniums, se développent également très bien dans ce type de pots. En hiver, déplacez-les dans un endroit protégé du gel ou enveloppez-les dans du plastique à bulles, car en cas de gel intense, les pots risquent de se briser. Autre inconvénient des pots en terre cuite : leur poids.

Alles voor je tuin aveve buitenpotterie